Get Adobe Flash player

feuDans un article que nous avons publié le 23 juillet 2012 (cliquez ici), Christian, fidèle internaute habitant au quartier des Veys écrivait : " « Au printemps dernier une « épidémie » de poubelles avait sévi dans Cuers. Ce week-end, un container a de nouveau été incendié, dans la nuit de samedi à dimanche ou de dimanche à lundi mais, ce qui est grave, c’est que cet incendie a eu lieu au chemin des Veys qui est comme vous le savez très boisé et bordé de terrains plus ou moins bien débroussaillés.On ne doit qu’à un miracle que le feu ne se soit pas propagé au delà de la haie de la propriété voisine du container et n’ai pas mis le feu à tout le quartier. La Police Municipale a été alertée mais ne peut hélas pas faire grand chose puisque les incendiaires opèrent la nuit. "

Aujourd'hui, Christian s'inquiète à nouveau de la reprise de ces incendies survenus ces derniers jours : "Les incendies de containers poubelles, qui avaient déjà eu lieu l’an passé, viennent de reprendre puisque l’un d’entre eux a été complètement brûlé sur le chemin des Veys ces jours derniers. Outre le coût pour la communauté et donc pour nos impôts d’un tel acte stupide, il est d’une extrême gravité sur ce chemin car, avec l’environnement très boisé et très sec du chemin en cette saison , on ne doit qu’à un miracle que toute le vallon des Veys n’ait pas pris feu. La Police Municipale, contactée à ce sujet « ne peut rien faire » …"

Chrisine, une autre fidèle lectrice  du quartier des Veys, nous écrit : "Ce matin vers 4h30, mon mari a du appeler les pompiers car 2 feux ont été allumés au milieu de la route en bas de chez moi .... " Pour Jacques, un autre résidant des Veys, c'est "2 containers sur 2 nuits sur la partie hautes des veys."

Il peut s'agir d'incendies criminels ou bien de feux spontanés à l'intérieur même des containers. Cependant, les mêmes containers sur deux années différentes brûlants à douze mois d'intervalle, cela mériterait une enquête approfondie de la part des services municipaux ou de la gendarmerie.Un travail d’îlotage permettrait  peut être d'éviter de mettre en danger la vie des cuersois. surtout par ces grandes chaleurs estivales où la moindre étincelle est susceptible de provoquer un incendie dans les parties boisées de Cuers. Chaque acte devrait être traité dans les plus brefs délais et avec fermeté. Les services municipaux ont été alerté par les témoins ; malheureusement, leurs demandes n'a pas été prises en compte, la police municipale dressant un bilan d'incompétence sur ces feux de containers aurait répondu aux intéressés : « On ne peut rien faire » .... Le Maire, Gilbert Pérugini, ne pourra pas dire qu'il ne savait pas en cas d'incendie important... Affaire à suivre.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1057 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci