Get Adobe Flash player

corio20Le dernier numéro du journal de "Le n°20" vient de sortir. Distribué, ce matin, sur le marché de , vous le retrouverez prochainement dans votre boite aux lettres. La version numérique est disponible en cliquant sur l'image le représentant. Deux articles consacrés à la problématique des écoles sur ont attiré notre attention. Le premier est signé Anne Ramoli et soulève le problème de l'inscription : "Il devient déjà difficile d’inscrire son enfant dans les écoles cuersoises. Des mamans habitant à la ZAC des Défens en font l’amère expérience. Implantée sur zone, l’école Yves Bramerie a une liste d’attente impressionnante. Les mamans doivent alors inscrire les petits à la maternelle Jean Moulin au centre ville. Il semblerait que la priorité soit donnée à des enfants de Carnoules et de ayant déjà des ainés scolarisés dans cette école, d’autant qu’aucune navette municipale n’est envisagée." peut-on lire et de poursuivre sur les infrastructures scolaires : "Le trop petit groupe scolaire prévu trop tard au Pas Redon, sera livré pour les rentrées 2014/2015 et 2015/2016. Cela oblige la municipalité à créer dans l’urgence de-ci de-là des classes supplémentaires pour tenter de pallier la carence en classes maternelles et primaires. Jean Jaurès : Pour 1 local de 60 m2 qui sera transformé en 2 classes de 30 m2 : Travaux (hors mobilier) : 135 047.70 € H.T Au printemps 2014, tout cela sera bien insuffisant mais il y aura encore des placards disponibles pour les enfants …"

Le second article est signé Sabrina Golgo qui s'insurge contre la destruction de l'école du centre-ville Jean Moulin au profit d'une quelconque construction de prometteur immobilier : "Dans le dernier Coriorico nous vous alertions sur la destruction de l’école Maternelle Jean Moulin à réception de la nouvelle maternelle du Pas Redon. Il est impératif de garder cette école en centre ville : Nombre de parents n’ont pas de véhicules, ils ne pourront pas être à la primaire Jean Jaurès et à la maternelle du pas Redon au même moment, pour récupérer leurs enfants et le nouveau groupe scolaire sera à lui seul insuffisant. Aux questions de mamans concernées, l’éclaircissement qui aurait été apporté par des élus nous laisse pantois ! : « Débrouillez- vous avec le covoiturage » Il aurait fallu leur demander si pour les taxes communales, on peut aussi pratiquer la Co-taxation ! Pour calmer les parents énervés, ils annoncent en lieu et place la création d’un jardin d’enfants. L’adjoint à l’, laissera-t-il une parcelle constructible d’environ 3500 m² en centre ville échapper à sa gestion urbanistique ? En 6 ans cette municipalité n’a pas été capable de remettre en état le Jardin Fournier et vous croyez vraiment qu’elle va vous faire un parc d’une telle envergure ? Réagissez ! Tout est encore possible pour éviter cette démolition, et garder cette école : Sollicitez les associations de parents d’élèves pour intervenir (intervention en conseil d’école, pétition, …)"

Comme d'habitude, d'autres sujets brûlants sont abordés  au sommaire de ce numéro 20 du coriorico qui fête ce mois-ci son 5 eme anniversaire.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1716 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci