Get Adobe Flash player

Beaucoup de monde pour ce premier conseil municipal des enfants, officiellement investis dans leur charge d'élu, qui s'est tenu samedi 24 novembre en mairie, présidé par Gilbert Pérugini, Maire de et son premier adjoint Jacques Tardivet. Les parents, fiers de leurs progénitures, flashent et filment leurs faits et gestes et la remise de leurs écharpes d'élus. Ambiance électrique et conviviale, donc, pour cette séance "d'apparente" démocratie participative qui  associe les enfants cuersois de 9 à 12 ans*.

Quel est le programme de ces 16 élus pour lequel ils deviennent les portes-paroles de leurs camarades ? Les enfants des écoles et du  demandent des pistes de skate , des activités dédiées à leurs âges, ainsi qu'une médiathèque.  Quoi de plus normal à leurs âges.

Une  séance "d'apparente" démocratie participative : Les revendications bien spécifiques de leurs camarades, dont les enfants élus sont les portes-paroles, se transforment, soudain, pendant la séance, en profession de foi à caractère social. Fini les belles pistes de skates, la médiathèque et les activités dédiées. Les demandes qui sortent de la bouche des enfants sont, maintenant, de toute autre naure : Amélioration les abris bus, rencontre avec les personnes âgées des maisons de retraites et les anciens combattants, un journal communal des jeunes, l’amélioration des repas à la cantine et plus de livres à la bibliothèque. Mais que s'est-il passé entre deux ? Une réunion entre les élus  municipaux majoritaires (les grands, les vrais responsables) et les enfants élus.

Jean-Claude , conseiller municipal du groupe "l'" était présent : "Il faudrait m’expliquer pourquoi ces élus créent ce conseil des enfants presque 5 ans après leur arrivé à la mairie ? Il faudrait aussi m’expliquer pourquoi des enfants qui partent avec des revendications bien spécifiques de leurs camarades, arrivent à la mairie avec des demandes qui ne coûtent rien et qui sont loin des préoccupations dues à leur âge ? Vous pensez vraiment que cela vient des enfants, que ce sont leur desiderata : moi, non ! A part la bibliothèque et la cantine que demandent-ils pour eux ? Rien ! C’est quant même bizarre ! Parents d’enfants élus : réagissez ! Je vous demande de prendre conscience de la situation et de prendre toutes les mesures nécessaires pour les protéger. De plus cela risque de mettre vos enfants en difficulté face à leurs camarades. Vos enfants sont tout à fait aptes à comprendre la situation si vous leur expliquez et leur demandez de ne plus participer à cette parodie. Les parents d’élèves devraient aussi se saisir de ce problème avant que tout ne dérape pour nos petits."

L'avis de la Rédaction : D'une manière générale, un Conseil Municipal d’Enfants a pour missions de contribuer à la formation du jeune citoyen, de favoriser le dialogue entre les responsables politiques municipaux et les enfants, d' améliorer les conditions de vie des jeunes grâce à des propositions intervenant sur l’ensemble de la vie de la commune, de formuler des avis et propositions de sa propre initiative, suivies de réalisations concrètes chaque fois que possible et enfin, de permettre à l’enfant d’exercer ses droits mais aussi de lui faire prendre conscience de ses responsabilités et de ses devoirs.

Ainsi, les élus majoritaires (les grands, les vrais responsables) ont jugé que les responsabilités de ces jeunes élus, ainsi que leurs devoirs envers les jeunes de la commune étaient ailleurs. Si l'on ne peut franchement parler de manipulation, on reste, tout de même surpris et interloqué par un tel changement d'attitude de la part de ces nouveaux jeunes élus.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM

*Les enfants participant à ce conseil ont été élu démocratiquement. Toutes les classes de CM1 et CM2, ainsi que les petites classes du collège ont participé aux votes des élus. Les enfants désirant être au conseil municipal ont proposé leur programme à leurs camarades de classe. Tous ont voté pour élire un élève par classe de CM1 et et un élève par classe de CM2.  Les élections se sont déroulées le jeudi avant les vacances de la Toussaint avec des urnes. Les parents des enfants élus ont signé une autorisation. 

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1838 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci