Get Adobe Flash player

Jean Pons-hermant / Président du (Q) de

Un  CIL(Q) est une association à but non lucratif, servant d'interlocuteur entre les habitants d'un ou plusieurs quartiers et les élus locaux.  Son champ d'activité  concerne l'ensemble des questions d'intérêt général : voirie, , propreté, voisinage, etc. Elle tient un rôle de revendication, de proposition et d'action. C'est le cas du  CIL(Q)  de Cuers et de son canton dont Jean Pons Herman en est le Président. Nous l'avons rencontré :

P. Bégliomini :  - Comment définiriez-vous globalement les raisons d'exister pour votre association ?
J. Pons-Hermant : Nous existons depuis juin 2004. Vous savez, en tant qu'association démocratique, nous nous démarquons complètement des élus, qui comme son nom l'indique sont éphémères dans la durée de vie, alors que les associations d'habitants, comme la nôtre, représentent un interlocuteur permanent au fil du temps. D'ailleurs, il existe, depuis trois ans, une structure parallèle à la nôtre, montée par l'actuelle municipalité qui se prénomme "les comités de quartier"  dont les membres sont des élus, ce qui est en soi un contre sens.

Pourquoi donc ?
Tout simplement, parce qu’ un CILQ est indépendant. Il peut être ressenti, à tort, comme une menace pour la municipalité en place. En effet, par nos actions, nous sommes amenés à faire certaines revendications et à user pour cela des médias. Or les élus, n'aiment pas être interpellés.  Le simple fait qu'une municipalité crée une sorte de "commission extra-municipale"  appelée "comité de quartier" démontre une volonté de verrouillage des problèmes émanant des habitants. Notre grande différence avec cette pseudo concurrence réside dans le fait que notre CIL(Q)  joue un rôle central en tant qu'interlocuteur pour les autorités publiques et nous rend crédibles aux yeux des cuersois et de l'ensemble du canton que nous couvrons.

Le Président de l'association CIL(Q) de Cuers - JEAN PONS-HERMANT

Vos actions se situent-elles seulement au niveau des quartiers ?
Oui, essentiellement, mais comme je viens de le préciser, nous regroupons l'ensemble des quartiers du , ce qui nous donne un large champ d'action qui englobe pratiquement la totalité de la commune de Cuers avec un élargissement sur le canton. Nos actions principales concernent l’amélioration et la préservation du cadre de vie et de l’environnement de nos quartiers.

 Quel est l’intérêt d’un CIL ?
Alors qu’un particulier a souvent du mal à se faire entendre pour des problèmes généraux relatifs à son quartier, un CIL est une association déclarée en préfecture. Il est reconnu à ce titre comme interlocuteur valable par les pouvoirs publics : Préfecture, Mairie, services publics, EDF, PTT, , et j'en passe.

Quelles ont été vos actions ces dernières années ?
Suite à nos interventions, plusieurs dossiers ont été pris en charge par la mairie de Cuers, d’autres sont toujours en attente. Nous avons initié certaines actions, comme des mises en sécurité ou aux normes de biens touchant l'ensemble de la communauté. Nous agissons aussi dans le domaine social. Ainsi, nous avons favorisé des aides ponctuelles aux personnes âgées. Nous avons réalisé des réfections bénévoles d’habitats pour des familles en difficulté avec l’aide du Pact-arim*. Nous signalons des problèmes aux diverses administrations comme la DRIRE*, la DASS *ou la préfecture. Nous suivons les dossiers de très prés et nous ne lâchons jamais tant qu'une réponse  nous satisfasse.

Mais plus concrètement ?
Nous venons d'envoyer un courrier à monsieur le maire dans lequel nous attirons son attention sur les pratiques de certains automobilistes lors de l'utilisation des parkings-minutes situés de part et d'autre de l'avenue De Lattre De Tassigny devant le . Nous avons demandé l'aménagement, pour des raisons de sécurité, des avenues Léon Amic et Gabriel Peri. Les riverains de la rue Voltaire ont pu constater, grâce à nos actions, que la municipalité a engagé des travaux de réfection, certes insuffisants, mais c'est un début. Suite à ces travaux, nous avons adressé une relance.  Ensuite, Impasse Claude Debussy, l'état de la voirie devient préoccupant, ainsi que la gène occasionnée par le stationnement abusif de certains véhicules ; nous l'avons signalé à monsieur le maire et nous nous préoccupons de sa réponse. Nous avons, ainsi, quantité de dossiers en attente  ou qui ont été résolus : la dangerosité du chemin des vignes parallèle à la voie ferrée ;  la défectuosité de certains équipements publics au lotissement  les muriers, av. Pierre Benoît ; les livraisons nocturnes d'une grand surface commerciale dont le bruit et le va et vient incessant des camions indisposent les riverains ; la dégradation de la route de la Pouverine :  la mauvaise réception de la dans certains quartiers de Cuers et pour laquelle nous avons contacté France Télévision.

Effectivement, vous ne chômez pas. Comment êtes-vous perçu par les pouvoirs publics ?
Ecoutez, chaque fois qu'un adhérent nous signale un problème, nous nous rendons sur place,  puis nous établissons un constat. Il en découle un courrier adressé à l'administration de référence,  bien souvent, la mairie de Cuers, dans lequel nous détaillons les problèmes rencontrés. Cela ne signifie aucunement de la responsabilité de la municipalité à chaque fois, mais nous la tenons informer en lui demandant, le cas échéant de trouver des solutions.  Il faut nous appréhender comme un ami qui vous interpelle et non comme un adversaire qui cherche à vous nuire. Nous agissons pour le bien des riverains et de la en général.

Contact ou adhésion au CILQ de Cuers : jmcponshermant@free.fr

* Pact arim : Le Mouvement PACT est le premier réseau associatif au service des personnes et des familles, pour l'amélioration de l'habitat et du   cadre de vie.
*DRIRE : Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement
*DASS : Direction des Affaires Sanitaires et Sociales

Interview réalisé par Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence d'infos WPM pour cuers-infos

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1104 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci