Get Adobe Flash player

La réunion de tous les Maires de la nouvelle intercom MPM au 1er/01/2013

Depuis le début, le désir d’intégrer était bien plus fort que celui de participer à une nouvelle , mais la plupart des maires des communes adhérentes à MPM, dont Gilbert Pérugini, pensaient que leur n’était pas encore prête à l’entendre. Maintenant, Il est de bon ton d'accuser le nouveau Préfet de vouloir intégrer MPM dans TPM, alors que la vérité est tout autre. Enquête :

Après les récentes déclarations fracassantes sur un possible élargissement de MPM vers TPM, dans les deux prochaines années, de François De Canson, Président de MPM, du Président des maires varois, Jean-Pierre Vérand , de Gil Bernardi, maire du Lavandou et de Albert Vatinet, maire de Bormes (lire nos précédents articles ici), aujourd'hui, enfin, c'est Jacques Tardivet, 1er adjoint de qui déclare sur le dernier bulletin municipal (mieux vivre à n° 14) : "MPM est une Intercommunalité en pleine mutation... c'est le Préfet qui décidera, seul, à moyen terme 2014- 2015 de l'intégration à la communauté d'agglomération TPM c'est-à-dire à l'aire toulonnaise».

François de Canson, Président de MPM : "

Les langues commencent, donc, à se délier au grès des interviews des politiques varois. MPM est bien une intercommunalité de façade servant uniquement à récolter quelques compensations et dotations financières. François De Canson, Président de MPM, se vante d'avoir ramené à cette intercommunalité quelques 17 millions d'euros, mais, il oublie de mentionner les 10% d'impôts (sur la taxe d'habitation et sur la taxe foncière non bâtie)  que les populations des villes adhérentes payent depuis la création de MPM. De plus, Cuers n’a touché que 2,9 millions de cette somme (MVC n° 13 – p. 3) alors qu'elle arrive en seconde place au niveau de son importance démographique derrière La Londe.

Dans une récente interview accordée au quotidien -matin, Hubert , Président de TPM et maire de  prône un TPM à 32 communes, contre 12 actuellement. TPM se transformerait, ainsi, en "Métropole" englobant au passage la plupart des intercom comme MPM dont Cuers fait partie.

J. tardivet - 1er adjoint de Cuers

Jacques Tardivet, ainsi que Gilbert Pérugini se sont toujours empressés de répondre officiellement, en conseil municipal, que Cuers n'entrerait jamais dans TPM, lorsque des conseillers d'opposition comme Jean-Claude de l'équipe "l'Alternative" leur posait la question qui fâche.

En réalité, Cuers a toujours était programmée pour entrer dans TPM et cela depuis le début des négociations avec les décideurs politiques et institutionnels varois, et le Maire de Cuers ne s'y est jamais vraiment opposé, même s'il déclarait dans les colonnes du journal gratuit "le télex" du 1er août 2011 : « L’intégration de Cuers dans Toulon Provence Méditerranée ne se fera pas car je ne veux pas de taxes additionnelles sur mes impôts locaux. Je n’ai pas augmenté les impôts pour désendetter la commune alors ce n’est pas pour étrangler nos administrés avec une taxe intercommunale ». Déclaration faite afin de convaincre les cuersois de son (faux) combat  contre cette intégration.

L'avis de la Rédaction : On est loin du dialogue officiel décrit par le Préfet. En coulisses, Il se prépare bien une nouvelle carte des intercommunalités varoises d’ici deux à trois ans, MPM étant programmée pour rejoindre TPM prochainement..  Rappelons maintenant la version officielle : Les nouveaux périmètres des intercommunalités dans le Var ont été adoptés le 21 septembre dernier par la commission départementale de coopération intercommunale avec treize groupements de communes, contre quinze auparavant qui devraient s’afficher en 2013… On se demande bien pourquoi tout le monde crie haut et fort que l’on va rejoindre TPM !

Pierre Bégliomini – Journaliste - Agence d'infos WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1851 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci