Get Adobe Flash player

La carrière du Puy : sujet classé « très sensible ».

cuers avril-18[1] Hier soir, a eu lieu, entre élus exclusivement, une réunion en mairie sur le projet de la carrière du PUY afin d'exposer aux membres du conseil municipal, majorité et opposition, la finalité du projet retenu. C'est en présence de l'architecte concepteur (le cabinet d'études n'a pas été révélé, ni le ou les éventuels investisseurs) que s'est tenue cette présentation. Déjà, en exclusivité, nous avions sensibilisé nos internautes sur ce sujet dans un article daté du 10 septembre 2009 (cliquez ici).

Cette réalisation touristique pharaonique de luxe de 6 hectares dont l'accés sera sécurisé, fermé et exclusivement réservé aux vacanciers et dont les cuersois sont potentiellement exclus, séparés par barrière et gardiens, est divisée en 3 parties :

1er secteur/ Un hôtel de 50 suites de 35m2, des salles de réunions, un restaurant de 80 couverts et une piscine

2ème secteur/ 5 immeubles de vacances de luxe sur 3 étages avec piscine. Sur ce secteur, dans une partie destinée à l'usage public, une salle polyvalente de 1000m2 verra le jour pour l'usage de la . Cette salle peut être transformée en terrain de sports grâce à des chaises escamotables. La salle édifiée par le promoteur sera entretenue par les cuersois.

complexe touristique3ème secteur/ 115 pavillons de luxe avec piscine privée pour vacanciers fortunés sur 200m2 à 400m2 de terrain pour chaque pavillon et deux tennis privés pour l'ensemble. Un parcours de santé est prévu sur 1 km 200.

L'analyse de la rédaction  : Les premières chaleurs de l'année ont donc eu raison des cervelles des principaux adjoints (, , communication) et maire de Cuers.

Beaucoup de questions en suspension et aucune réponse comme toujours. Les investisseurs apporteraient pour ce projet entre 30 millions d'euros pour le maire Gilbert et 45 millions pour l'adjoint à l'urbanisme Roger Malfatto (ils auraient pu accorder leur violon avant la réunion !) pour un rapport en redevance communale d'à peine 600 000 euros par an !

Il s'agit d'une vente de projet sur plan à un grand groupe touristique dont le nom n'a pas été révélé. Si les vacanciers vivront en quasi autharcie, et n'apporteront aucun bénéfice économique à notre ville, la mairie aura en charge financière toutes les infrastructures, un rond point de 700 000 euros, ainsi que toutes les routes attenantes dont l'addition pesera lourd sur le de la commune et donc des cuersois pour un apport financier minime. Ce projet ne présente que des désavantages pour les cuersois : circulation intensifiée, manque de parkings, l' de la Foux sera utilisée  pour ce projet, autant d' en moins en réserve pour les habitants de Cuers. Aucune étude d'impact n'a été réalisée, les carottages du sol pollulé par des peintures toxiques de cette ancienne carrière de déchets de tout ordre n'a toujours pas été réalisé... Aucune vision intercommunale dans ce projet...  et c'est bien regrettable !

A défaut d'un complexe touristique dont les cuersois n'ont rien à faire, nous aurions apprécié l'édification d'un lycée et d'un ensemble sportif pour les jeunes cuersois, subventionné en grande partie par les conseils général et régionnal pour un ensemble interessant notre et le centre en général.

Début de construction de ce chantier pharaonique...  bientôt, puisque Laurent Houdayer , adjoint à l'économie a promis l'inauguration pour 2013 !

Pierre Bégliomini - Journaliste

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1336 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci