Get Adobe Flash player

L' de aurait bien été impropre à la consommation entre le 24 et le 30 mai 2012

Suite à nos articles sur cette possible épidémie (lire l'article du 8 juin et  l'article du 10 juin), nous vous livrons le témoignage très technique d'un cuersois averti, sur cette épidémie. A la lecture de cette étude, on comprend mieux les raisons de cette infection :

Voici ce témoignage  sans ambigüité : "Avec le recul on peut effectivement parler d'épidémie et cela même s'il sera difficile de prouver que celle-ci est due à la qualité de l'eau de la ville après de forte . Chez nous à ce jour c'est 10 personnes qui l'ont attrapée venues pour fêter les 18 ans de mon fils le 26 Mai.

Le phénomène est récurrent ou a été récurrent et je dispose encore d'un rapport de Jean Savoye expert géologue pour le compte de SOS environnement qui avait fait celui-ci suite à la demande d'implantation d'un chenil sur les hauteurs de Cuers. Projet qui avait provoqué une vive opposition...

Ce rapport s'appuie sur une étude Hydrogéologique du Pr Gouvernet qui rappelle les résultats d'une expérience de traçage réalisée en Juin 1985 dans le cadre de la vulnérabilité des terrains sur le tracé de la voie Cuers Rocbaron.

Je cite en partie  :  ... Les calcaires fissurés liastiques depuis CD 40 jusqu'au fossé du vallon de Limbaud forment un réservoir Karstique très vulnérable..... les risques de pollution sont immédiats et peuvent contaminer dans un temps très court les captages AEP utilisés comme seule alimentation en eau potable par la commune de Cuers...

Ce qui est plus surprenant c'est que la mairie nous avait affirmé le problème règlé car il y avait la possibilité entre autre de se brancher sur le canal en cas de fortes pluies ( reste à savoir si cette procédure a bien été mise en application les jours en question ) Par contre ce qui est inacceptable c'est la réponse donneé par l'ARS de à une personne qui venait de taper à plusieurs portes pour essayer d'en savoir plus ;  je cite "Vous savez bien qu'il ne faut pas boire l'eau de Cuers après de fortes pluies ."  Moi je le sais mais la personne qui s'est trouvée face à cette réponse ne le savais pas forcément. De plus ce genre de réponse est inacceptable car il n'apporte aucune solution pour traiter le problème. On se contente de faire face à un état de fait pour se mettre en sécurité."

D.P.

L'avis de la Rédaction : Voilà une explication qui met directement en cause les services municipaux pour ne pas avoir appliquer le principe de précaution et la possibilté de se brancher sur le canal de Provence. (D'autre part notre internaute donne  encore plus de précisions dans la rubtique commentaire de cet article en bas de page).

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence WPM

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1362 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci