Get Adobe Flash player

Le réseau sentinelle est en activité  toute l'année.  Ce site est financé par des fonds provenant de L’Université Pierre et Marie Curie (UPMC), l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) et l’Institut de Veille Sanitaire. Ces trois organismes sont publics et dépendent du Ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche et/ou du Ministère en charge de la santé.

Le réseau sentinelle traque, notamment, les gastros ou diarrhées aiguës. En France métropolitaine dans la semaine du 20 au 27 mai, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 145 cas pour 100 000 habitants, en dessous du seuil épidémique : soit 164 cas pour 100 000 habitants. Mais si on fie à la ville de qui compte 10 000 habitants, le seuil épidémique semble largement dépassé puis qu'il passe à 16,4 cas pour 10 000 habitants. Or à cuers, ce sont plusieurs dizaines de personnes, voir une centaine (peut-être plus) qui auraient contracté la gastro-entérite par l'intermédiaire du réseau de l' de la distribuée dans les robinets de la ville.

Ainsi, entre le 22 mai et le 30 mai, les bactéries Escherichia coli, ainsi que des bactéries coliformes se sont développées , d'après les relevés officiels, en masse dans l’eau du robinet rendant celle-ci impropre à la consommation. (voir notre article du 27 juin ici)

Or, les nombreux témoignages de cuersois que nous relatons dans notre article du 25 juin (cliquez ici) correspondent à la période du 22 mai au 30 mai, confirmant ainsi la réalité d’une épidémie de gastro-entérite sur Cuers dans cette période. Epidémie que la municipalité de Cuers continue de nier. Epidémie qui a mis en danger la vie de plusieurs enfants en bas âge qui se sont retrouvés au service des urgences de l’hôpital de Hyères.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence WPM pour cuers-infos

A lire aussi...

Retour aux news...

 

574 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci