Get Adobe Flash player
Quelles sont les réelles capacités "politiques" du maire ?

Quelles sont les réelles capacités  du maire ?

Jeudi soir se tenait la dernière séance du conseil municipal. Le débat d’orientation budgétaire était à l'ordre du jour. Malheureusement, de débats, il n'en fut point question puisque Gilbert Pérugini, Maire de et son groupe majoritaire n'ont pas souhaité débattre sur le sujet, suite aux interventions faites par l'ensemble de l' opposition plus précisément celle de du groupe "cuers ensemble" et de du groupe "vis ta ville".

Robert , du parti socialiste, groupe "cuers oxygène" approuvait les déclarations de Gérard Cabri et Denis Raybaud, tandis que Jean-Claude   adhérait à celles de Denis Raybaud.

Mais, au-delà de l'ordre du jour et des interventions de chacun, c'est la personnalité politique chancelante du Maire qui soulève le plus de questions à l'issue de cette séance. Le premier adjoint, Jacques Tardivet, absent, Gilbert Pérugini, maire de Cuers, a eu énormément de mal à suivre la séance, à répondre aux adversaires politiques et à donner des explications censées sur des chantiers programmés par la municipalité, malgré les interventions ponctuelles de l'adjoint aux finances, Laurent Houdayer venant à son secours.  On peut réellement parler de mise en échec flagrante et de méconnaissance certaine des dossiers présentés au conseil municipal.

Voeux du Maire 2013 097

Le maire et son mentor à gauche, Jacques Tardivet, 1er adjoint - Photo

Robert Daumas, sur le site de cuers-oxygène" qualifie de "troublante" cette séance du conseil municipal n'hésitant pas à stigmatiser "la méconnaissance totale du premier magistrat sur les dossiers municipaux." et de poursuivre : "Nous avons vu un maire aux abois, incapable d’apporter une réponse aux différentes questions posées, cherchant du regard le soutien d’un adjoint ou le secours des techniciens territoriaux présents, s’empressant de demander un vote de l’assemblée pour couper court aux débats... Les réponses ont toujours été évasives, incertaines, fuyantes, voir même détournées du sujet."

Et de conclure sur deux phrases assassines qui ne laissent planer aucun doute sur la capacité réelle de Gilbert Pérugini à administrer la ville selon Robert Daumas : "Comment peut-on faire confiance à un homme qui donne une image si consternante de la fonction qu’il occupe ? Comment est-il possible qu’un élu de ce rang soit si peu au courant des affaires dont il a la charge ?"

L'avis de la Rédaction : En tant qu'observateur politique, présent à cette séance du conseil municipal, nous avons été interloqué par l'attitude effacée du Maire, son manque de préparation sur les réponses à apporter à l'opposition lors de questions pourtant évidentes et pertinentes. Dés le début de la séance, nous avons croisé son regard et avons entre-aperçu un homme semblant troublé, voir prêt à se noyer très facilement, malgré les bouées jetées par certains élus. Nous sommes sortis de cette séance avec un sentiment mêlait d’inquiétude et de mal être face à cette attitude "hors norme" pour un homme exerçant des responsabilités politiques locales de haut niveau. La seule absence de son mentor, le premier adjoint, Jacques Tardivet ne suffit pas à expliquer cette posture. On se souvient des récentes déclarations faites par Gilbert Pérugini, dans la presse écrite, dans lesquelles il se permet de valser avec des chiffres fantaisistes sur les budgets, les dettes, les investissements, jamais les mêmes suivant les médias et les dates de publications. Sachant que Gilbert Pérugini a choisi de se représenter aux municipales de 2014, la population serait en droit de se poser la question sur les "réelles capacités" de cet homme à diriger à nouveau la commune.

Pierre Bégliomini - Journaliste - Agence WPM pour cuers-infos

A lire aussi...

Retour aux news...

 

1233 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci