Get Adobe Flash player

54 ans,  d'apparence austère, énarque,  fils de l'ancien préfet et patron de la DST (Direction de la surveillance du territoire) Philippe Parant, frère d'André Parant, membre de la cellule diplomatique de l'Elysé, Hugues Parant a été préfet délégué pour la sécurité et la défense auprès du préfet de la région P.A.C.A. de 1998 à 2001 et préssenti par l'Elysé pour devenir patron des RG (renseignements généraux en 2004), nommé aux commandes de notre département depuis juin 2009 Hugues Parant "se veut un homme de terrain, de contacts et d'échanges. Jugeant qu'il est important pour les maires de le rencontrer afin de bien prendre la mesure de leur nouvel interlocuteur. Et vice versa *". Autant dire que Gilbert Pérugini, Maire de Cuers, ne fait pas le poids devant un homme d'une telle envergure, de sorte qu'il a pris au mot Hugues Paran, en lui confiant  la gestion de notre cité. De fait, c'est bien Hugues Parant qui prend les décisions importantes concernant Cuers. Les décisions d'importance plus locales, sans portée départementale sont, quant elles, prises par Jacques Tardivet, le second adjoint. Gilbert Pérugini est bien un "pantin " qui navigue au grès des décisions de l'un et de l'autre....

Concernant l' dans le département, Hugues Parant a déclaré au cours d'une visite à Brignoles : " Il est nécessaire d'intercommunaliser tout le département et de pérenniser les intercommunalités, et donc de réfléchir à la question du périmètre que l'on souhaite lui donner. Si les élus n'arrivaient pas à se mettre d'accord en temps et heure, l'État trancherait **".  De fait,  (Communauté d’agglomération Provence Méditerranée) s'approche à grand pas de Cuers. Rappelons que dans l'affaire de l’intercommunalité de Cuers--La Londe-Bormes, deux maires, au moins, jouent au poker. Gilbert Perugini, maire de Cuers et François de Canson, maire de La Londe. Leur désir d’intégrer TPM est bien plus fort que celui de participer à une nouvelle intercommunalité et rejoint le désir du Préfet Hugues Paranet du président de TPM, Hubert .

Carrière impressionnante, Hugues Paran, représentant de l'état, fait partie des "intouchables". Il n'en reste pas moins au-dessus des lois.

Pour Jean-Claude Nourikian, conseiller municipal de cuers et chef de file du groupe "Nourikian" Il ne fait aucun doute que Le maire de cuers a délégué ses pouvoirs au Préfet du : " Ce matin au marché certains cuersois nous ont dit leur colère après avoir été voir Mr le Maire afin de lui toucher deux mots sur la taxe d’habitation qui a subit une sulfureuse augmentation à Cuers (entre +25% et +65% - ndrl )et qu’en retour celui-ci, comme réponse, leur a sorti une lettre du Préfet qui les enjoignait de supprimer l’abattement de la taxe d’habitation. Info ou intox ? Alors doit-on payer avec nos impôts une personne qui n’a que le titre et pas le pouvoir de décision, car apparemment le préfet gère tout à Cuers et décide de tout ce qui est bon pour nous ; les implantations d’entreprises comme à la bigue, les augmentations des taxes locales, la dissolution des associations publiques, le pourcentage de logements sociaux dans les nouveaux quartiers, du budget à cause de la dette … D’un autre coté cela arrange bien notre Maire d’avoir un paratonnerre, pardon un partenaire, sur qui renvoyer les fautes et grâce à qui sa couronne ne ternie pas. Alors cela vaut-il le coup de se présenter aux prochaines municipales ? Car nous n’avons pas vocation à être des pantins toujours au garde à vous le doigt sur la couture du pantalon".

Notre analyse : À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Dans son dernier discours démagogique destiné aux cuersois paru dans un encart sur 8 pages papier glacé dont le côut devrait avoisiné les 9 000€ (voir notre article du 9 janvier dernier ), Gilbert Pérugini surgit la possible menace "du risque de mise sous tutelle" de la . Selon lui, une épée de Damoclès ! Heureusement, c'est le préfet Hugues Parant qui dirige notre commune.  Nous ne craignons donc pas d'être mis sous tutelle par ce même Préfet ! Situation ubuesque, n'est ce pas !...

Pierre Bégliomini

*/** :  var-matin édition brignoles du 4/11/2009

A lire aussi...

Retour aux news...

 

616 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci