Get Adobe Flash player
Contre sens sur l'autoroute à Cuers

Contre sens sur l'autoroute à

Un automobiliste a été intercepté à Cuers () dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu'il circulait à contresens sur l'autoroute A57 dans le sens -Le Cannet-des-Maures (). Le conducteur, dont l'âge n'a pas été précisé, a expliqué aux gendarmes du peloton autoroutier du Luc-en-Provence () avoir fait demi-tour parce qu'il ne voulait pas s'acquitter du péage. Il a parcouru 10 km environ à contresens avant d'être intercepté vers minuit. Après avoir été remis dans le bon sens de , l'homme a été verbalisé.(afp)

Modifications de la limitation de vitesse sur deux autoroutes urbaines dans le Var

La informe les usagers de la prochaine modification de la limitation de vitesse sur deux autoroutes urbaines du département : - la limitation de vitesse sera ramenée de 130 km/h à 110 km/h sur l'ensemble de l'autoroute A570 entre la commune de La Garde et la commune de Hyères les Palmiers. L'allongement de la durée de parcours théorique engendré par cette mesure est faible. Il représente moins de 40 secondes pour parcourir les 7,2 km concernés. - la limitation de vitesse sera ramenée de 110 km/h à 90 km/h sur l'autoroute A57 entre l'échangeur n°1- Benoit Malon et l'échangeur n°3 – Le Tombadou dans les 2 sens de circulation. L'allongement de la durée de parcours théorique engendré par cette mesure est de moins de 20 secondes pour parcourir les 2,3 km concernés. Ces mesures ont pour objectifs : * de diminuer les accidents : Sur ces autoroutes urbaines, les heurts en queue de bouchon représentent près de 33% des accidents ; ils se produisent du fait du passage très rapide d'une vitesse élevée à un fort ralentissement, voire une situation d'arrêt. Les collisions dans le cadre de changement de file représentent 28% des accidents. Ces défauts de maîtrise du véhicule (vitesse, non respect des distances de sécurité) seront partiellement corrigés par la limitation de la vitesse autorisée. A titre d'exemple pour le passage de la limitation de vitesse de 110 km/h à 90 km/h, les distances de freinage seront réduites d'un tiers. En effet, un véhicule roulant à 90 km/h a besoin de 80 m pour s'arrêter, contre 120 m à 110 km/h. Ces 40 mètres représentent une marge de sécurité nouvelle très appréciable.

* d'améliorer la circulation : Ces axes se caractérisent par des encombrements récurrents aux heures de pointe du matin et du soir. Ces encombrements sont dûs aux déplacements domicile-travail et aux accidents qui en période de fort trafic, peuvent rapidement provoquer 10 à 15 km de retenue. La réduction des vitesses permet un gain global de fluidité par la réduction des accidents et de leurs conséquences et par la réduction des différentiels de vitesse, appelés « effets accordéon ».

* de réduire le bruit : La réduction des vitesses de 110 km/h à 90 km/h permet d'espérer une réduction du bruit de l'ordre de 2 db et la réduction des vitesses de 130 km/h à 110 km/h permet d'espérer une réduction du bruit de l'ordre de 1,5 db.

* de réduire l'émission de gaz à effet de serre : En terme de consommation de carburant, la réduction de vitesse associée à une conduite apaisée et fluide permet d'économiser environ 1 l de carburant pour 100 km parcouru.

* d'assurer une meilleure cohérence des limitations de vitesse sur les autoroutes urbaines au regard de leur géométrie , de la densité des points d'échanges et de la densité de trafic qui y circule. La DIR Méditerranée procédera au changement des panneaux de signalisation à compter du 9 janvier 2012. Ces travaux seront réalisés de nuit afin de ne pas créer de gène à l'usager.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

489 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci