Get Adobe Flash player

“Nous tenons à apporter des explications complémentaires sur le vote du groupe Duval concernant le crématorium lors du dernier conseil municipal” nous écrit Jean-Claude ,dans un mail adressé à notre rédaction.

“Comme nous l’avons spécifié lors de notre entrée dans l’opposition nous voterons les décisions du conseil municipal qui nous sembleront aller dans le sens des intérêts des cuersois et non pas voter systématiquement ”non” aux décisions des élus majoritaires simplement parce que nous sommes dans l’opposition.

Nous avons souligné que nous serons contre le troisième four, qui apportera encore plus de pollution, même si l’on devance les nouvelles normes, qui sera inutile dans une dizaine d’années car le nombre de crémations diminuera à cause du nouveau crématorium de la Seyne. Mais nous resterons proche alors du nombre de crémations de 2008 de par l’évolution du pourcentage annuel des demandes.De plus à ce jour nous n’avons pas confirmation que la construction de ce 3eme four en zone urbaine soit accepté.

II a été aussi dénoncé, par nos soins, que le cahier des charges présenté par la majorité municipale était vide de toute inquiétude ou enquête d’impact des rejets sur la et malgré les assurances d’avoir des nouveaux fours avec des normes plus élevées. Nous savons bien que dans 15 ou 25 ans (comme viennent de le révéler les premières études à long terme (2008) sur les incinérateurs de DOM) on nous dira que malgré l’application de normes drastiques la population vivant aux alentours présente un taux de cancers et maladies diverses beaucoup plus élevés ,car le zéro pollution est impossible, et cela à cause du mercure, dioxine, plomb, cadmium ….. que le corps humain rejette lors de la crémation et que même les nouveaux filtres ne pourront en totalité éliminer. Alors pourquoi augmenter ces risques avec un troisième four ? Sera-t-il crée comme un four de secours ou bien désire-t-on créer une usine à haut rendement ?

Et qui sera, alors, encore là pour répondre devant les cuersois malades des décisions prises quelques années auparavant………

Par contre, nous avons voté pour la mise en affermage du crématorium par la société PFR (maison Comba) car nous avons estimé qu’il fallait faire confiance à la commission comprenant plusieurs personnes de sensibilités différentes dont on ne peut mettre en doute l’honnêteté, même si notre groupe a relevé plusieurs anomalies dans ce dossier qui à notre sentiment viennent uniquement d’un manque de connaissances procédurales de la part du groupe majoritaire. Le dossier PFR ,qui doit être complété sur certains points, nous parait être le plus approprié pour . D’autant que les réponses apportées à Mr Raybaud par le groupe majoritaire sur les chiffres n’ont fait que confirmer nos convictions et nos calculs.

A lire aussi...

Retour aux news...

 

437 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci