Get Adobe Flash player

Ironie de l'histoire : celui qui fustige les soi-disant méthodes "soviétiques" de l'ancienne municipalité, les adoptent sans problème de conscience.... Qu'en pensent ses électeurs ?
Pérugini emploie la du "no man' land" afin d'éradiquer tout ce qui touche de prés ou de loin à la politique de l'ancien maire P.C.F. de , décédé, Guy .
Fait du prince, mesure monarchique ou dictatoriale, choisissez.... ! L'histoire est pleine de ces personnages peu recommandables qui ont abusé et qui abusent encore du pouvoir donné par le peuple.
Si l'on ferme les yeux maintenant, c'est la porte ouverte à tous les abus. Nous nous devons de rester vigilants.
Plus qu'une simple querelle de village,...........

il s'agit bien d'un règlement de compte mené par un maire grotesque qui ridiculise son propre parti Ump, sans réaction à ses débordements ubuesques et anti démocratique, contre un autre homme décédé et les soi-disant symboles (aux yeux du prince) qu'il colporte.

Afin de parvenir à ses fins, Papy Pérugini use d'un abus de pouvoir certain, donné par le peuple.
Au-delà de la question du maintien de l'association Orphéon, il s'agit bien d'un problème de liberté de choix.
Heureusement, nous sommes en démocratie et ce que le peuple donne... il peut le reprendre.
Quelque soit notre couleur politique, nous nous devons de réagir à ce putch municipal afin de préserver notre liberté d'expression sur notre commune. (lire notre article précédent : Pérugini / Orphéon : c'est la Guerre).

Pierre bégliomini

Réaction de au nom du groupe d'opposition sur le journal "la Marseillaise".
Pour Paul Garnier, conseiller municipal de l'opposition de gauche, Ie «courrier du maire n'a pas de legitimité ". L'ancien adjoint dela Culture et de la Communication en veut notamment pour preuve « le travail mené depuis des années par l'association, salué par d'autres institutions au travers l'octroi d'aides financières comme le Conseil regional, le Conseil général et la DRAC (direction régionale des affaires culturelles).

« On se demande ou il veut en venir et si, lors du spectacle de Caroline Amoros, iI n'avait pas déja des arrières-pensées, On al e sentiment qu'i1 cherche a anéantir les activités de l'association. L'op-
position de gauche est determinee à faire obstacle à cette politique qui relève de la droite extrême. Ca dépasse le clivage droite/gauche. Nous observons des fondements trés marqués idéologiquement. Le comportement du premier magistrat ressemble a s'y méprendre à un règlement de comptes avec tout ce qui semble, de prés ou de loin, avoir un lien avec l'ancienne municipalité emmenée par le maire Guy Guigou.
On a effectivement l'impression qu'i1 s'agit de faire table rase de tout ce qui a été mis en place auparavant. Or, ce n'est pas possible, sauf à mettre en péril les services publics, et la culture en est un ".

A lire aussi...

Retour aux news...

 

483 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci