Get Adobe Flash player

hommage-les-amies-d-audrey-ont-reussi-a-mobiliser-les-habitants-de-genlis-a-l-occasion-d-une-march[1]

COLLOBRIERES / GENLIS (Côte d’Or) / Vive émotion hier en l’église de Genlis. Plus de 300 personnes s’étaient déplacées pour rendre un dernier hommage à Audrey Bertaut-Landry, femme gendarme tuée dans le le 17 juin. Famille, amis, proches ou simples anonymes se sont rassemblés hier en fin d’après-midi à partir de 18 heures en l’église de Genlis. Tous avaient répondu à l’appel des amies d’enfance d’Audrey Bertaut-Landry. Après une cérémonie religieuse, une marche silencieuse a eu lieu jusqu’au monument aux Morts.

Parmi les quelque trois cents personnes présentes hier, de nombreux habitants de la commune qui arboraient dans leur grande majorité une étoile ou une fleur bleue, en rappel de la couleur de la gendarmerie. À l’issue de la marche silencieuse, une fois arrivées au monument aux Morts, les amies d’Audrey Bertaut-Landry ont lâché deux colombes blanches. S’en est suivi une longue procession d’anonymes, d’amis, d’élus locaux, de gendarmes, tous déposant au pied de l’édifice une fleur bleue.

imageCA4Z3SQM

Dans les nombreux messages déclarés hier au fil de la cérémonie, on retrouvait les souvenirs d’enfance et d’adolescence des amies d’Audrey, née à Genlis il y a 35 ans. « Audrey, nous n’oublierons jamais ton sourire, ta gentillesse, ta discrétion. » Parmi ses amies, Christelle Jorant, domiciliée à Labergement. La jeune femme, elle aussi âgée de 35 ans, est de celles qui ont tenu à organiser un dernier hommage à Audrey. Parce qu’elles n’avaient pas pu se rendre aux obsèques de leur amie dans le Var. Nous évoquions dans nos éditions de dimanche dernier, puis de mardi, l’élan de solidarité né après la création d’une page Facebook, pour soutenir la famille d’Audrey.

Hier, beaucoup avaient les yeux humides. Un recueil de témoignages avait été laissé ouvert à l’entrée de l’église. Et les messages d’affection en disaient long sur ce drame qui a marqué Genlis.

SOURCE / LE BIEN PUBLIC

A lire aussi...

Retour aux news...

 

830 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci