Get Adobe Flash player

La Crau étudiait "officiellement" deux possibilités : rejoindre ou rester dans la ccVG (Elle regroupe actuellement les communes de Solliès-Ville, Solliès-Pont, Solliès-Toucas, Belgentier, La Farlède et La Crau).

La mise en place d'un comité consultatif de La Crau, par son maire Christian Simon, était bouclée, dés le départ, de façon à ce que l'option TPM l'emporte. D'ailleurs, cette mise en place a été largement dénoncée par les opposants (à la Crau) à l'adhésion de TPM. Les cartes étaient distribuées d'avance, comme nous le décrivions amplement dans notre article du 5 juillet - Cliquez ici -

Le verdict est tombé sans surprise : TPM a été choisi. Exit la Crau de la CCVG....et bon débarras, d'ailleurs. Ansi la communauté de communes de la vallée du gapeau retrouve sa vraie place géographiquement parlant et de ce fait adhérera à la communauté de communes de la vallée du Gapeau sans perdre son identité dans le ...............

Rappelons que, financièrement, la commune de la Crau a couté un maximun à la CCVG avec des réalisations majeures effectuées sur la commune de La Crau : la Maison du tourisme (2003), le complexe sportif de l'Estagnol (2003) et le quai de collecte sélective (2007).

Au niveau des enjeux intercommunaux, si La Crau était resté dans la CCVG, elle entendait faire construire, en grande partie aux frais de cette une média-thèque comprenant un amphithéâtre de 400 places et deux stades, le tout sur leur commune bien évidemment… Elle aurait fixé ses conditions financières, notamment sur ses constructions au sein de leur commune de la Crau et aux frais des contribuables de cette , dont les contribuables de Cuers.

La Crau se retirant de l’intercommunalité de la vallée du Gapeau, il est clair que celle-ci ne passera plus en communauté d’agglomération lorsque Cuers en fera partie. Mais Cuers devient la seconde ville d'importance aprés .

L' adhésion de Cuers dans la CCVG, signifie obligatoirement l'augmentation de notre taxe professionnelle qui sera rééquilibrée à la hausse pour Cuers et à la baisse pour les autres communes. La T.P. de Cuers est actuellement à 15 %, celle de la CCVG à 23, 5 %.

Il n' en reste pas moins que le rapprochement avec TPM de la commune de La Crau reste tout de même assez inquiétant dans un proche avenir pour la CCVG.
D'autre part qu'advient-il de tous les investissements financiers trés importants, à fond perdu, que la CCVG a englouti dans la commune de La Crau. Un remboursement par TPM est-il prévu, puisque c'est les contribuables de TPM qui en bénéficieront en priorité, à parir de maintenant. (La décision d'adhésion à TPM sera entériné par le conseil municipal de La Crau en Octobre prochain).

Il convient, aussi, avant d'adhérer à cette intercommunalité de se poser des questions sur la gestion et les choix qui ont été faits par son président jusqu'à aujourd'hui...!

Pierre Bégliomini

A lire aussi...

Retour aux news...

 

682 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci