Get Adobe Flash player

Le Front national a introduit un recours vendredi afin de demander l’annulation de l’élection cantonale partielle de Brignoles (), qui avait vu Claude Gilardo () l’emporter de seulement treize voix face au candidat du , Jean-Paul Dispard. Seul candidat à gauche, ayant reçu le soutien du PS, du Front de gauche et des écologistes d’EELV, M. Gilardo, maire de Brignoles, avait obtenu 50,1% des suffrages, contre 49,9% pour M. Dispard, au soir du second tour le 1er juillet.

Selon la requête déposée devant le tribunal administratif de vendredi et dont l’AFP a obtenu une copie, le FN estime qu’il existe de nombreuses « irrégularités des opérations de vote de nature à entraîner l’annulation des élections ». Parmi celles-ci, le parti frontiste avance un nombre de bulletins trouvés dans les urnes ne correspondant pas « au nombre de votants résultant des listes d’émargement ». D’autre part, « plusieurs procurations sont irrégulières » et le FN a pu constater des « différences manifestes de signatures entre les deux tours ». Par conséquent, conclut la requête, la déduction de ces 29 voix litigieuses, comptabilisées par le FN, du total des suffrages exprimés et de ceux attribués à M. Gilardo, devrait « inverser totalement le résultat de l’élection ». Le FN détaille en outre des « infractions au code électoral », évoquant notamment une distribution de tracts sur le marché de Brignoles le samedi précédant le deuxième tour de l’élection, ainsi que le collage d’affiches sur un panneau normalement réservé à la préfecture. « Compte tenu de l’écart de voix et ces éléments, l’annulation des opérations électorales s’impose », conclut la requête. Selon le secrétaire départemental du FN dans le Var, Frédéric Boccaletti, tous ces éléments sont les mêmes que ceux mis en avant par M. Gilardo pour obtenir l’invalidation du scrutin en mars dernier. « On ne voit pas pourquoi la décision de la juridiction administrative pourrait être différente », a-t-il ajouté.

Lors du dernier scrutin cantonal, en mars 2011, le canton de Brignoles faisait partie des deux seuls remportés nationalement par le FN, avec celui de Cavaillon, dans le Vaucluse. L’élection de M. Dispard, avec 5 voix d’avance sur M. Gilardo, avait ensuite été invalidée.

AFP 

A lire aussi...

Retour aux news...

 

658 lectures de cet article

Articles intéressants

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci