Get Adobe Flash player

Archives annuelles : 2011

Réunion LGV du 19 novembre à Cuers

Voici les faits marquants de l'année 2011 à Cuers (cliquez sur le titre afin d'accéder à l'article complet) en vert le point sur l'évolution à ce jour.

  1. le  1er janvier : la nouvelle intercommunalité de Cuers -Pierrefeu – La Londe – Bormes à 12 mois pour faire ses preuves sous peine d’être ingérée par la communauté d’agglo toulonnaise, d’aprés les déclarations du préfet du var…. - Nous allons être de toute évidence absorbé par TPM dans quelques semaines, à moins que... Des rumeurs venant du maire de  Sollies-Pont font état d'une possible alliance avec l'intercom de la vallée du Gapeau... On y croit pas trop ! Continuer la lecture

701 lectures de cet article

On peut être pour ou contre la LGV-PACA. C'est un projet ambitieux d'avenir qui demande réflexion. De grâce, que les élus ne nous prennent pas pour des "couillons"

Les Popys, cette chorale de bambins des débuts des "seventies"  chantait cette chanson la veille d'un Noël. Ce fût un carton !....   Aujourd'hui,  24 décembre 2011, veille de Noël, ressortons donc ce carton mais de couleur rouge. Il faut bien cela pour qualifier les derniers propos de Hugues Parant, le préfet de région, concernant la LGV PACA, au cours de sa conférence de presse (voir notre précédent article). Outre le fait qu'il se moque totalement des agriculteurs, des viticulteurs et de la population en général qui manifestaient ces dernières semaines leur indignation dans le département (visionner sa conférence de presse dans l'article précédent), il soulève plus de questions qu'il n'apporte de réponse en maniant savamment la langue de bois. Continuer la lecture

648 lectures de cet article

 - Outre l'abandon du tracé traversant l'AOC Bandol, M. Parant a affirmé que le projet de gare de Toulon-est et le projet de ligne en site propre entre Toulon et Le Muy (Var) seraient également définitivement rejetés du nouveau projet.

Le préfet de la région Paca, Hugues Parant, a présenté jeudi les conclusions du comité de pilotage de la LGV Paca, demandant à RFF "de compléter sa copie" pour juillet avec un projet remanié dans lequel les transports de proximité seront mis en avant face à "la grande vitesse". Continuer la lecture

1155 lectures de cet article

C'est une première : une alliance entre les quatre principaux groupes d'opposition de Cuers représentés par J.Claude Nourikian, conseiller municipal sans étiquette de l'équipe " l'alternative" -  Denis Raybaud,  conseiller municipal  europe écologie de "vis ta ville" - Robert Daumas, conseiller municipal  PS de "cuers oxygène" et Gérard Cabri, conseiller municipal  sans étiquette de "cuers ensemble".

Dans un manifeste publié aujourd'hui sous forme de trac et distribué sur le marché ce jour, ainsi que dans les boites aux lettres, ils expliquent leur positionnement sur la LGV à Cuers : "G.PERUGINI Maire de Cuers et l’adjointe V. BACCINO maintiennent catégoriquement leur proposition de fuseau à R.F.F consistant à construire la L.G.V sur la ligne existante de Cuers...  Continuer la lecture

718 lectures de cet article

En dépit de son caractère fortement urbain ou périurbain et malgré son dynamisme démographique exceptionnel, le Moyen-Var est peu artificialisé : 70 % des espaces restent naturels, un quart conserve une vocation agricole. Mais la part importante des vignes d'appellation dans les surfaces agricoles et celle des zones naturelles protégées concentrent la pression foncière sur un territoire nettement plus restreint Continuer la lecture

898 lectures de cet article

le fuseau RFF passant sur Cuers correspond bien aux « emprises existantes » car pour RFF : « Le passage sur les emprises existantes n’est pas sans impact, puisqu’il s’agit de passer de deux à quatre voies pour permettre l’augmentation du nombre de trains et limiter le mélange des circulations.» (le nombre de voies pourrait être porté à 6) - Il ne devrait plus évoluer dans le cas d’un tracé des métropoles. Faites-vous votre propre opinion...

611 lectures de cet article

L'incident nous a été relaté par le Président de l'équipe "L'alternative", Gérard Richard, qui soutient le conseiller municipal sans étiquette de Cuers, jean-Claude Nourikian. En effet, lors de la manifestation toulonnaise anti LGV de samedi dernier, Gérard Richard, ainsi qu'un autre membre de "l'alternative" ont été apostrophés violemment en public par Véronique Baccino, adjointe municipale à cuers, conseillère du canton de cuers et épouse du Président de la chambre d'agriculture du Var, Alain Baccino. "Non contente, de vouloir imposer son point de vue empreint de violences verbales, elle a rameuté quelques relations présentes afin de faire pression et de nous empêcher de manifester sereinement" nous indique Le Président de l'alternative, choqué et effrayé par la tournure que les évènements auraient pu prendre à cause de cette attitude irresponsable d'une élue de la république. Continuer la lecture

936 lectures de cet article

Pierre Bégliomini - Journaliste - " Mon méa culpa"

Mea culpa, on s'est tous trompé. J'étais persuadé que les élus varois s'étaient prononcés pour un "non" ferme au LGV avec leur slogan "la LGV, ni ici, ni ailleurs." Aprés tout, tout le monde peut se tromper, personne n'est parfait, moi y compris. Le moment serait-il venu de faire mon méa culpa... Mais, comment ne pas se tromper lorsque l'on écoute les propos tenus, lors de diverses réunions, par diverses organisations varoises d' agriculteurs ou par des élus, maires et députés  "le moment est venu de dire NON , il faut dire NON" s'écrie Josette Pons, député du var. A voir certaines banderoles du style "Borlot, Falco deux rigolos"  lors de manifestations, dans l'ouest varois, d'agriculteurs en colère, soutenues par plusieurs élus, ne s'y tromperait-on pas ? Serait-ce une confusion organisée ?

Continuer la lecture

509 lectures de cet article

"Nous sommes pour la LGV sur les emprises existantes."

Une manifestation détournée de son sens premier  : Cet excellent reportage filmé par notre confrère de TV83 nous apporte quelques éclaircissements sur les réelles motivations du pourquoi de cette manif dans laquelle on trouve essentiellement des agriculteurs varois.  Si, au départ, le mot d'ordre de l'appel  à manifester était un "non ferme et définitif à la LGV", pour Sébastien Perrin, président des jeunes agriculteurs varois qui a mobilisé ses troupes, ce n'est absolument pas le cas : "On demande l’utilisation exclusive des emprises existantes au sens de la lettre ministérielle Borloo, sinon un enfouissement massif des lignes, en ce sens, nous rejoignons les désirs d'Hubert Falco, maire de Toulon." Continuer la lecture

850 lectures de cet article

Entre 2400 personnes selon la police et 4.000 selon les organisateurs, venus en deux cortèges de La Crau et de La Cadière-d'Azur (Var), à bord de 130 tracteurs et de voitures, ont manifesté aujourd'hui à Toulon pour manifester contre les projets de tracés de la LGV Paca. Une quarantaine d'organisations syndicales et professionnelles agricoles, des élus de tous bords, des associations de défense de l'environnement et des collectifs d'habitants, s'étaient associés à cette manifestation, inscrite dans "les journées européennes des projets inutiles et ruineux". Continuer la lecture

620 lectures de cet article

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci