Get Adobe Flash player

Archives mensuelles : mai 2009

A partir de Lundi et jusqu'au 3 juin se tiendra à la salle de l'Abattoir de Cuers une exposition de Kimonos traditionnels et un atelier d’ Origamis réalisé par Toshiko Nourikian.
Entrée gratuite. Horaires 09h00 à 12h00 et 13h30 à 17h30 - Jour férié inclu.

Rappelons briévement que Le mot origami vient du japonais "oru" qui signifie plier et "kami" qui signifie papier. L'origami japonais a certainement ses origines dans les cérémonies où le papier ainsi plié permettait de décorer les tables (le plus souvent les cruches de saké).

L'origami, c'est tout simplement l'art de plier des carrés de papier afin de réaliser des représentations d'animaux ou d'objets. Il est normalement interdit d'utiliser de la colle ou des ciseaux. On enseigne l'origami aux enfants et aux adultes de  manière à développer leur aptitude manuelle. Cet art du pliage se retrouve aussi dans la vie quotidienne au Japon au travers de superbes pliages de papier.

395 lectures de cet article

La plainte de la Ville de Cuers, déposée par son maire Gilbert Perugini, contre la compagnie Princesses Peluches est classée sans suite.
Le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Toulon a “classé sans suite” la procédure entamée par la Ville de Cuers contre la compagnie Princesses Peluches pour "dégradation de la voie publique et outrage au drapeau national".......
Continuer la lecture

779 lectures de cet article

Promesses non tenues, mensonge politique, engagements non respectés : ce sont les griefs énoncés à l'encontre de Gilbert Perugini, Maire de Cuers et laurent Houdayer, son adjoint à l'économie, par la présidente de l'ACDC, l'association des commerçants de Cuers dans une lettre expédiée à son cabinet en recommandé en début de semaine. Nous nous sommes procurés ce courrier que vous pouvez lire et télécharger en fin d'article,

Explications : A l'origine, cette association d'une trentaine de commerçants a été créée sur l'initiative de Gilbert Pérugini. Cette action faisait parti de l'une de ses nombreuses promesses électorales, redynamiser le centre ville comme le souligne la présidente de l'association : « Sur votre invitation en mai 2008 nous avons adhéré à votre initiative et avons spontanément créé l' Association des Commerçants De CUERS essentiellement située dans le centre du village. A cette occasion et sur l'incitation de votre adjoint, Monsieur HOUDAYER, nous avons convenu que nous pouvions compter sur votre soutien. Cette initiative consistait à redynamiser le commerce local . »

Ainsi , il n'aura fallu qu'une année pour venir à bout d' un des principaux engagements de la municipalité Ump de Gilbert Pérugini...... Continuer la lecture

872 lectures de cet article

L'orage gronde au sein de la municipalité Ump de Cuers qui dirige notre cité dans la plus totale opacité.

Déjà en juillet 2008, Laurent Houdayer, adjoint à l’Economie, avait fait bande à part sur le vote du budget concernant la réhabilitation du jardin Suzanne Fournier de Cuers. Un budget avoisinant les 800 000 euros. Laurent Houdayer avait alors déclaré : «  Dans l’état actuel des finances de notre ville de Cuers , je ne peux voter pour ce budget. »

Aujourd'hui, de source officieuse au sein même de cette majorité UMP, nous apprenons la mise à l'écart de plus en plus probante de Laurent Houdayer, sans plus de détails.

Selon ces mêmes sources, il serait écarté par le premier adjoint et le maire de toutes concertations et décisions importantes concernant Cuers.

Il semblerait, donc, que Laurent Houdayer se soit mis en contradiction avec l'actuelle politique très discutable menée par jacques tardivet, premier adjoint, et son maire, Gilbert Perugini.

Cependant, il devrait être présent au prochain conseil municipal du jeudi 14 mai.

P.B.

688 lectures de cet article

Que faire pour se rendre populaire ?

httpv://www.youtube.com/watch?v=-eXxcvPN_NI Après de multiples décisions hasardeuses qui ont ridiculisé notre commune au niveau national, notre Maire préféré n'hésite pas à se déguiser en Sumo sur la place publique afin de combattre un jeune adversaire sumo cuersois.

Et comme il ne s'est pas assez ridiculisé, en direct,  sur TF1  il y a une dizaine de jours, en restant muet pendant 4' devant les journalistes, ici il prend sa revanche et il en remet une couche.

Décidément, les projecteurs ne l'aveuglent pas mais le rendent ridicule. Il est vrai que le ridicule ne tue pas.... Si au moins il était populaire dans le bon sens du terme, il nous aurait fait rire.

Il s'agit, vraisemblablement d'une séance de communication officielle afin de le rendre plus proche des jeunes cuersois, car au fond, on peut apercevoir le photographe officiel de la revue municipale  "mieux vivre à Cuers" en train de le mitrailler ...

Au prochain conseil municipal, quand vous le verrez, pensez à cette vidéo, peut-être vous rigolerez moins.

673 lectures de cet article

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci