Get Adobe Flash player

Archives mensuelles : août 2008

Lors du dernier conseil municipal, l'opposition (Cabri - Duval - Daumas) a parlé d'une même voix afin de faire annuler la délibération sur les tarifs des locations des salles municipales pour les partis politiques, les associations, les particuliers de Cuers. Gilbert Perugini, maire de Cuers a fait marche arrière, bien qu'il dispose de la majorité. L'étude de cette réaction, plutôt inhabituelle sera prochainement commentée dans notre webrevue trimestrielle n°2 (parution vers le 20 septembre prochain).

Plus important, mais pratiquement passé inaperçu : l’installation d’un troisième four sur le crématorium de Cuers, donc une troisième cheminée, donc encore plus de pollution pour les rivérains. Mais personne, aucun responsable s'en inquiète mis à part le groupe d'opposition socialiste Raybaud/Daumas qui a voté contre ce projet. Celui-ci a malheureusement obtenu les voix de la majorité du conseil appuyé par les groupes d'opposition Cabri & Duval.

Rappelons pour mémoire, que Gilbert Pérugini n'est pas l'instigateur de de ce projet. Gérad Cabri, alors Maire de cuers, avait lancé une consultation en octobre 2007 en vue de permettre l’installation d’un troisième four sur le crématorium de Cuers.

Denis Raybaud (pour le groupe socialiste), plutôt........

Continuer la lecture

1256 lectures de cet article

« Cet été a été une période redoutable, une véritable traversée du désert », déclare Françoise Trompette, responsable de la compagnie Orphéon de Cuers. Ainsi que le craignait l’association, la municipalité ne lui a effectivement pas versé de subvention.
« Après la suspension de la programmation par le maire, nous nous en sommes tenus au fait que la convention entre l’association, la ville mais également d’autres partenaires tels que le Conseil général, la Région, l’Etat, n’a pas été dénoncée. Nous avons donc redémarré et en avons proposé une pour les mois d’octobre à décembre », poursuit Françoise Trompette. Des propositions qui demeurent à ce jour lettre morte puisque la mairie n’a pas daigné répondre.

Le maire de Cuers, Gilbert Pérugini et sa municipalité peuvent ne pas apprécier ce que propose Orphéon, mais la liberté d’expression doit exister.

473 lectures de cet article

Paul Garnier, encarté au parti communiste, ancien adjoint à la culture de la municipalité Guigou/Cabri, actuellement conseiller municipal dans l'opposition dirigée par Gérard Cabri,  vient d'éditer, en compagnie de Jean-Marie Bernardi, sur le net, le blog de la cellule Jacques Duclos de Cuers du PCF.

Ils analysent les évènements politiques et sociaux de la vie locale mais aussi ceux de la vie nationale et internationale. D'autres domaines seront aussi abordés comme ceux relatifs à la culture, l'environnement, etc...

Voici le lien  et l'adresse de ce nouveau blog d'informations locales à qui nous souhaitons bonne route. http://pcfcuers.over-blog.com

824 lectures de cet article

Concernant les maternelles et les écoles, Gilbert Pérugini était plein de bonnes intentions et de promesses pendant les dernières municipales. Petit rappel de ses promesses :

-Réhabilitation de l'École maternelle Jean Moulin
-Création d'une halte- garderie
-Mise à l'étude d'une troisième crèche
-Réexamen de la programmation du groupe scolaire des Peireguins.
-Création d'ateliers ludiques le mercredi
-Extension du nombre de places du centre aéré
-Mise en fonction effective de la commission extra-municipale de la restauration scolaire

Or, chacun sait, que la première mesure prise par l'équipe Pérugini a été de réduire de 25% le budget des affaires scolaires, mettant en danger l'équilibre financier précaire de ces administrations qui avait été instauré avec notamment l'aide de la FIPE, la Fédération indépendante des parents d'élèves, depuis 2002. La FIPE est la seule fédération sur Cuers à englober toutes les écoles et maternelles.

Écoutons l' interview des responsables de cette fédération : Christelle Moreau & Claudine Dutheil sur ce problème et bien d'autres, ainsi que sur son rôle et sa participation effective au sein des écoles et maternelles. Durée : 35'

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Interview réalisé par Pierre Bégliomini (en extérieur, avec en fond les cigales...)

Tous les détails sur cet interview  par ici.......... Continuer la lecture

699 lectures de cet article

Selon toute probabilité, le tracé LGV Nice-Paris ne passera  pas à Cuers, et la gare LGV  devrait être construite aux Arcs.

Selon le quotidien "la Marseillaise",  le tracé de la ligne Paris-Nice en TGV est en panne jusqu’au mois d’octobre sur décision du préfet de région.

Le projet d'une nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) au pied de la montagne Sainte-Victoire (Bouches-du-Rhône), sur un site d'exception classé, met les riverains et les vignerons en colère. Ils manifesteront le 22 août  au départ du péage de la Barque à Saint-Maximin (13). La construction de cette ligne à grande vitesse ne se fera donc pas sans heurts.

Plusieurs tracés ont été mis à l'étude. C'est celui qui évite Cuers qui aurait été "définitivement" retenu.

524 lectures de cet article

Les raisons de cet arrêt

  Par Pierre Bégliomini
Cuers-infos.com existait depuis 2008, précédemment, tv-cuers.com, puis municipales2008.fr, créé par Pierre Bégliomini, puis  revendu pour l’euro symbolique à WPM, il y a quelques années. J’officiais bénévolement sur le web depuis 2003 afin d’informer l      localement les cuersois, parallèlement à ma carrière professionnelle de concepteur/journaliste multimédia et réalisateur  audiovisuel.

« J’ai commencé à m’intéresser à l’information locale dès l’avènement des radios libres, en 1981, j’étais, alors, un jeune homme plein d’illusions et j’avais fait le constat, avec quelques amis journalistes, issus de var-matin et de radios locales, qu’il fallait faire émerger une information indépendante, pluraliste, locale et rurale dans le centre var en donnant la parole au tissu associatif, aux hommes et femmes de terrain et aux responsables politiques locaux, avec un traitement de l’information digne de professionnels de l’information et de la communication. Puis, avec l’avènement de l’internet, j’ai commencé à officier à partir de 2003 sur la toile avec l’une des premières TV en streaming, tv-cuers.com, jusqu’à aujourd’hui.

Ce lourd bénévolat, mené en parallèle de ma carrière professionnelle, nécessite un engagement que j’ai décidé de mettre en berne définitivement. Je passe le relais à d’autres et me consacre aujourd’hui à ma famille et à ma carrière professionnelle. »

Soutenez cuers-infos

Faites un don dès maintenant avec PayPal à notre rédaction pour une information pluraliste & indépendante - merci